Gérer une entreprise sans indicateurs de performance, est-ce possible?

Dernière mise à jour : 6 juil. 2021

Aujourd'hui, je dirais que non. Même la plus petite des entreprises a besoin de ces si précieuses balises pour piloter son activité.


Tout d'abord, qu'est ce qu'un indicateur de performance (ou "KPI" en anglais pour Key Performance Indicators)? C'est d'abord un ensemble d'outils de mesure qui permet d'apprécier la santé d'une activité professionnelle, mais surtout, c'est un formidable outil d'aide à la décision.


J'ai rencontré beaucoup de professionnels qui ne font confiance qu'à leur intuition, à leurs habitudes de travail, ou c'est le manque de temps, et qui gèrent leur entreprise au "feeling". Seulement à long terme ça ne fonctionne pas. Les chiffres ne mentent pas et sont les données les plus fiables sur lesquelles s'appuyer pour entreprendre et savoir de quelle manière se développer: offrir de nouveaux services, lancer une production, investir, recruter, stocker etc.


Chaque secteur d'activité a ses propres indicateurs de performance. Ils portent aussi bien sur les aspects quantitatifs que qualitatifs d'une entreprise.

Pour déterminer de quels indicateurs de performance vous avez besoin, il faut vous poser les bonnes questions: quel est mon secteur d'activité?, qu'est ce que je produis? qu'est ce que je vends? à qui? où? etc.

Comment se nomment ces indicateurs de performance? Ils répondent entre autre, car il y en a pléthore, aux doux noms de "Taux de transformation", "ROI" (Return On Investment - Retour sur Investissement), "Panier Moyen", "Taux de service" ou bien encore "Taux de marge", "Taux de Marque" etc. etc. etc.


Prenons pour exemple le taux de transformation et appliquons le à une boutique de prêt à porter de taille moyenne, entrée de gamme, il se calcule simplement: c'est le nombre de clients ayant réalisé un achat dans la boutique par rapport au nombre de clients qui sont rentrés en boutique.

Si on se base sur nos impressions, il est possible que nous pensions avoir fait une bonne journée car le trafic était important. Seulement, si on regarde les chiffres et que l'on s'aperçoit que sur 100 clients sur la journée ayant poussé la porte, seulement 3 ont réalisé un achat, grâce au résultat du taux de transformation on pourra dès lors identifier et agir sur différents leviers comme la pertinence de l'offre commerciale, la formation de l'équipe vente s'il y en a une etc.


Les très grandes entreprises ont les moyens d'investir dans des logiciels de calcul de leurs KPI, comme une célèbre parfumerie par laquelle j'ai été approchée il y a quelques années. Les KPI pour chaque secteur, rayon, produit, vendeur étaient donnés à l'heure! Nous avions donc la possibilité d'agir très rapidement sur l'activité d'un secteur dans le magasin car à la fois le trafic très important de clients le permettait et c'était une demande de l'entreprise.


Cependant, à beaucoup plus petite échelle, les analyses des résultats se font de manière quotidienne, hebdomadaire, mensuelle ou ponctuellement. La collecte des informations est réalisée souvent manuellement, le calcul parfois aussi, sinon il y a Excel. Les formules des indicateurs de performance sont disponibles sur internet.


Si ce n'est déjà fait, je vous conseille de vous familiariser avec les KPI. Ces outils d'analyse deviendront rapidement vos meilleurs alliés quotidiens pour piloter votre activité au plus juste.



Posts récents

Voir tout